Ecologie, antigaspi, mobilité : 15 startups françaises à impact

Selon l’Insee, en 2021, il existait près d’un million de startups en France. Si ces dernières évoluent dans des domaines très variés, il existe de plus en plus de sociétés affichant des concepts innovants à impact particulièrement prometteurs. Environnement, mobilité, cosmétique… elles touchent tous les secteurs. Découvrez sans plus tarder notre sélection des 15 startups françaises à impact à suivre.

Ÿnsect, la startup qui réinvente la chaîne alimentaire

Fondée en 2011, Ÿnsect est, comme son nom l’indique, une startup agritech centrée sur le marché de l’insecte. Pionnière dans son domaine, elle a fait émerger une nouvelle filière agroalimentaire où d’autres acteurs évoluent aujourd’hui à l’image de Innovafeed. L’entreprise compte quatre fondateurs : Antoine Hubert (président et CEO), Jean-Gabriel Levon (senior vice-président), Fabrice Berrot (directeur data) et Alexis Angot (membre du comité stratégique). La société du Next40 transforme les insectes en ingrédients de première qualité et de grande valeur pour les animaux de compagnie, les poissons et les plantes. À partir de ses fermes à la pointe de la technologie, Ÿnsect propose une solution biologique et durable à long terme pour accélérer la consommation de protéines et de plantes.

Phenix, la startup qui lutte contre le gaspillage alimentaire

Leader de l’anti-gaspillage sur le marché français, et concurrent de l’app danoise Too Good To Go, Phenix développe des solutions afin que les invendus alimentaires ou non alimentaires ne se transforment pas en déchets. Créée en 2014 par Jean Moreau (CEO) et Baptiste Corval (COO), l’entreprise compte aujourd’hui plus de 200 employés en France. Forte de son succès, cette jeune pousse a récemment levé 15 millions d’euros pour poursuivre son développement et viser la rentabilité.

Each One, l’entreprise qui accompagne les personnes réfugiées

Créée en 2015 par Théo Scubla (CEO), Each One se démarque grâce à son concept social et solidaire. La startup soutient les réfugiés et les nouveaux arrivants gratuitement grâce à des solutions clé en main de recrutement et de formation. Ces dernières tendent à les aider à trouver un emploi et à construire leurs projets. Each One a pour ambition d’accompagner 100 000 personnes réfugiées d’ici à 2030. Pour atteindre cet objectif, la jeune pousse a levé 5 millions d’euros début 2022.

Ecovadis, la jeune pousse qui améliore le bien-être des populations

Ecovadis est un organisme de notation de la durabilité et de la Responsabilité Sociétale des Entreprise (RSE). Depuis sa création en 2007, la startup a créé un réseau mondial de plus de 90 000 entreprises évaluées. Présente à Paris, Ecovadis dispose également de bureaux à New York, à Londres et même à Toronto. L’objectif de cette startup française à impact créée par Pierre-François Thaler (co-CEO) et Frédéric Trinel (co-CEO) est clair : améliorer le bien-être des populations et protéger la planète. La startup se démarque nettement dans le paysage de la French Tech et fait partie des quelques scaleups françaises valorisées plus d’un milliard d’euros.

Green-Got, la néo-banque qui lutte contre le dérèglement climatique

Green-Got est une néo-banque qui agit en faveur de l’écologie. Après trois années de développement, cette fintech a été officiellement lancée en 2022 par Maud Caillaux, Andréa Ganovelli, Vincent Evesque et Fabien Huet. Son objectif ? Financer la transition écologique. Avant même son lancement, Green-Got comptait déjà près de 20 000 clients sur liste d’attente. Aujourd’hui, la jeune banque 100 % digitale vise les 100 000 clients à fin 2023.

Faume, la startup qui permet aux grandes marques de créer une nouvelle économie circulaire

Faume est une startup créée en 2020 par Aymeric Déchin (CEO), Nicolas Viant (co-fondateur), Lucas Patricot (co-fondateur) et Jocelyn Kerbourc’h (CTO). Cette plateforme technologique engage les marques et leurs clients à construire une économie circulaire en créant leur offre de seconde main. Les clients peuvent ainsi vendre simplement les vêtements qu’ils ne portent plus ou acheter des pièces de seconde main reconditionnées.

Faume, de son côté, gère la gestion du site e-commerce ainsi que le contrôle et le reconditionnement des articles. En 2021, la société a levé 2 millions d’euros pour renforcer ses équipes et déployer son activité à l’international.

Ouihelp, la startup qui facilite l’aide à domicile

Ouihelp est une startup healthtech qui a vu le jour en 2016 grâce à Pierre-Emmanuel Bercegeay (CEO), Victor Sebag (COO) et Bastien Gandouet (CTO). Ouihelp tend à faciliter l’aide à domicile en procurant aux personnes dans le besoin un auxiliaire fiable, un conseiller dédié et un service d’accompagnement sur mesure. En 2022, la structure a réalisé un tour de table de 30 millions d’euros afin d’accélérer son déploiement et vise un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros pour cette même année.

Happyvore, créateur d’aliments végétaux

Happyvore (anciennement connue sous le nom des Nouveaux Fermiers) est une startup lancée en 2019 par Guillaume Dubois (CEO) et Cédric Meston (co-fondateur). Son objectif est de permettre aux Français de changer leurs habitudes alimentaires en consommant des protéines végétales plutôt qu’animales. Les produits Happyvore, goutus et made in France, n’ont de cesse de séduire les consommateurs. Forte de son succès, la jeune pousse foodtech à réaliser une levée de fonds d’un montant de 35 millions d’euros en 2022 afin d’investir dans sa première usine et de poursuivre sa croissance.

Vendredi, la startup sociale qui aide les salariés à s’engager dans des projets associatifs

Vendredi est une startup française créée en 2015 par Félix de Monts (CEO) et Julian Guérin (CTO) qui a pour objectif d’accélérer l’engagement solidaire. En effet, la plateforme, développée pour les entreprises, permet aux dirigeants et aux salariés de se mobiliser pour des projets à la fois sociaux et environnementaux.

La société a déjà accompagné plus de 250 entreprises, parmi lesquelles on retrouve des structures connues (Decathlon, Ecovadis, Danone, ManoMano, etc.). Depuis la crise sanitaire COVID-19, Vendredi ne cesse de croître. Elle affichait à fin 2021 un revenu annuel récurrent de plus d’un million d’euros. Pour poursuivre son déploiement, elle a réalisé sa toute première levée de fonds d’un montant de 4,4 millions d’euros en 2022.

Fifteen, le nouvel acteur des services de vélos partagés

Fifteen est née en 2021 de la fusion de Smoove et de Zoov. Cette mobitech propose un service de location de vélos permettant aux habitants des villes de toute taille de se déplacer par le biais d’un moyen de locomotion peu, voire pas polluant. Depuis 2008, l’entreprise a déployé plus de 50 000 vélos à travers tout le pays. La startup a réalisé en 2022 une levée de fonds de 40 millions d’euros afin de poursuivre son développement.

Goodvest, la fintech qui construit un monde meilleur

Goodvest est une fintech créée en 2021 par Joseph Choueifaty (CEO) et Antoine Bénéteau (CTO). La startup réinvente l’épargne et offre la possibilité à ses clients d’investir pour leur avenir et pour un monde plus durable. Depuis son lancement, Goovest a remporté une dizaine de prix et a accueilli une centaine de clients. La jeune pousse a annoncé au début 2022 avoir levé 2 millions d’euros afin de développer des offres d’épargne responsable et engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique.

900.care, la startup qui agit en faveur de l’écologie, depuis nos salles de bain

900.care est une marque de produits à recharger pour la salle de bain (gel douche, dentifrice, déodorant, etc.). L’objectif de cette startup est d’inventer les produits d’hygiène de demain. Ces derniers doivent être efficaces, mais non polluants. Cette jeune entreprise a été créée en 2020 par deux cofondateurs : Aymeric Grange et Thomas Arnaudo. Six mois après son lancement, 900.care a réalisé une levée de fonds d’un montant de 10 millions d’euros pour étoffer son équipe et élargir ses gammes de produits.

Greenly, l’application mobile qui mesure l’empreinte carbone d’une personne

Greenly a été créée en 2019 par Alexis Normand (CEO), Matthieu Vegreville (CTO) et Arnaud Delubac (CMO). La startup greentech s’engage pour le climat à travers son application mobile qui permet de mesurer l’empreinte carbone des utilisateurs. Greenly compte actuellement plus de 500 clients, parmi lesquels nous pourrions citer Axa, LeHibou, Lovis ou encore Leocare. En 2021, la jeune pousse a réalisé un tour de table de 21 millions d’euros pour développer son logiciel de comptabilité carbone.

ekWateur, premier fournisseur d’énergie verte

ekWateur a été fondée en 2015 par Julien Tchernia (PDG) et Jonathan Martelli (DG). Ce fournisseur d’électricité et de gaz renouvelables indépendant et alternatif offre aux particuliers et aux professionnels de l’énergie renouvelable. Depuis 2020, la startup cleantech fournit déjà tous les ministères de France et plus de cinquante établissements publics (Météo France, musée Picasso, etc). Afin de poursuivre son développement, ekWateur a réalisé une levée de fonds de 30 millions d’euros en 2022 afin d’étendre davantage ses services.

Auum, la startup qui fournit une alternative aux gobelets jetables

Lancée en 2019 par Clément Houllier (CEO), Maxime Priet (COO), Thomas Munoz (co-fondateur), Mathieu Bourhis (head of R&D), Adrien Leblanc (head of finance et strategy) et Léo Calvet (head of sales), Auum (Arrêtons l’Usage Unique Maintenant) se donne pour objectif de lutter contre la pollution apportant une alternative au gobelet jetable.

Afin de poursuivre son développement, l’entreprise a réalisé plusieurs levées de fonds. La dernière en date était d’un montant de 7 millions d’euros. À travers ce tour de table, Auum souhaite commercialiser son lave-verre express et aller encore plus loin dans la protection de la planète.

👉🏻 Retrouvez ces startups et plus sur Caption, 1ère plateforme d’investissement en France qui vous permet d’investir dans des startups à impact (écologie, mobilité, greentech…).

Partager cet article