Actions de préférence

Actions de préférence

Les actionnaires privilégiés sont exclusivement les investisseurs, principalement les fonds d’investissement. Plusieurs droits exceptionnels leurs sont conférés en contrepartie de leur investissement dans la société. Le droit le plus répandu (énoncé dans la définition des actions ordinaires) est la fameuse liquidité préférentielle. Elle permet aux bénéficiaires d’actions de préférence de capter prioritairement le cash à distribuer en cas de vente, ou liquidation (dépôt de bilan). Si les investisseurs ont injecté 50M€ dans la société, les 50 premiers millions d’euros à distribuer leurs reviendront, peu importe le scénario (vente, fusion, dépôt de bilan, etc.) et le prix de sortie.